Imprimer

Alors que pour les autres actes de la vie quotidienne, le seul objectif est finalement la réussite, se laver rajoute le challenge de la sécurité car les salles de bains sont des endroits dangereux : risque de glissade, de noyade, de brûlures avec de l'eau chaude, d'électrocution...

En réponse, des normes d'aménagement des pièces "salles de bains" et "toilettes" existent et donnent une idée des modifications qui peuvent être faites pour faciliter l'accès d'une personne utilisant un fauteuil roulant ou présentant un handicap. Elles sont traitées au chapitre "Aménagement intérieur".

Nous ne parlerons donc ici que des petites astuces qui permettent une toilette autonome. On peut citer :