Blocagedesnuclotides Thrapieanti sensUn essai de thérapie génique a débuté depuis quelques semaines aux USA sur une enfant atteinte d’AT, Ipek !

La nouvelle est évidemment formidable, mais elle est, comme souvent, à nuancer, ce que fait d’ailleurs le président fondateur d'ATCP, Brad Margus, dans un premier courrier daté de fin 2017 (cf ci-dessous).

En effet, outre les incertitudes liées à un tel essai, celui-ci concerne essentiellement la partie neurologique, pour de jeunes enfants présentant un certain type de mutation du gène ATM (entre 10 et 15% des malades), en attendant les premiers résultats qui pourraient éventuellement permettre d'améliorer la technique utilisée et profiter à plus d’enfants ensuite ...

Il faut donc bien comprendre que cette thérapie ne vise pas à réparer tous les problèmes qui s’installent au fil du temps dans l’AT, ce qui nécessite que les autres programmes en cours se poursuivent absolument.


Enfin, pour ce premier essai, les besoins en financement sont de 1,4 millions de dollars... Mais avec le temps, les coûts de recherche diminuent, souvent rapidement...

Comme il le fait pour toute décision concernant l'attribution de ses fonds, ATEurope a étudié une participation à ce financement en s'appuyant sur son comité scientifique. L'approche proposée par l'équipe du docteur Yu de Boston a été jugée très intéressante. Mais ATEurope a aussi des engagements vis-à-vis d'équipes de recherche et ses ressources permettent tout juste d'y faire face. Or, leur travail reste fondamental.

De plus, lors de la conférence de Naples, nous avons pu poser la question directement à Brad Margus s'il avait besoin qu'ATEurope participe au financement du projet. Sa réponse à l'époque a été négative et ATEurope n'a pas été sollicité depuis. Brad est en effet conscient des engagements financiers des associations AT vers les équipes de recherches. ATCP a donc cherché le financement auprès d'entreprises de santé, la technique du docteur Yu intéressant plusieurs maladies, et de dons individuels directs.

Nous vous rappelons enfin que, pour pouvoir participer à un essai thérapeutique, il est préférable d'être inscrit dans une base de données afin de gagner un temps précieux. Ainsi, chaque fois que vous vous rendez chez le médecin pour le suivi de l'AT, vérifiez qu'il transmette bien vos données au registre français du CEREDIH coordonné par le docteur Nizar Mahlaoui.

Ci-dessous la traduction de la lettre de Brad Margus du 30 décembre 2017, puis celle du 17 avril 2020 faisant un point d'avancement de l'essai.

30 décembre 2017

"Au cours des 24 années où j'ai cherché du soutien pour notre combat contre l'AT, j'ai toujours fait preuve de prudence en décrivant ce que nous espérions réaliser: peut-être une légère amélioration dans une tâche quotidienne comme la déglutition, ou  sur un aspect de la qualité de vie...Mais aujourd'hui, je déborde d'excitation!

En appliquant une approche de thérapie génique appelée "oligonucléotide antisens (ASO)" ou "thérapie antisens", nous pouvons maintenant avoir l'opportunité de produire la protéine ATM fonctionnelle qui manque dans les cellules des enfants souffrant d'AT. J'ai du mal à cacher mon enthousiasme aujourd'hui car nous allons probablement être en mesure d'arrêter le processus de la maladie chez au moins un ou deux enfants atteints d'AT dès cette année!

Plusieurs médicaments ASO ont été récemment approuvés par la FDA (US Food and Drug Administration) pour d'autres maladies qui comprennent la dystrophie musculaire de Duchenne, l'amyotrophie spinale et la rétinite à cytomégalovirus. Appliquer la thérapie antisens à l'AT implique de réaliser un médicament contenant un court brin d'ARN qui se liera au site muté sur l'ARN de l'enfant AT, l'objectif étant que ses cellules évitent l'épissage de l'ARN causé par la mutation. Le médicament sera ensuite injecté dans le liquide céphalorachidien de l'enfant afin qu'il puisse atteindre le cerveau.

Initialement, seuls les plus jeunes enfants A-T qui ont perdu le moins de cellules cérébrales et qui portent un certain type de mutation seront traités avec cette approche. En fait, un médicament personnalisé sera nécessaire pour chaque enfant. Mais, malgré ces limites, sauver les premiers enfants de cette terrible maladie sera le point culminant de tout ce pour quoi nous avons travaillé. Si nous réussissons, nous mettrons alors toutes nos ressources et notre énergie au service d'autres types de mutations et rendrons la fabrication plus rapide et moins coûteuse. Dans l'espoir que tout se passe bien, nous pourrons ensuite étendre cette thérapie à de nombreux patients AT, peut-être même à ceux qui sont aussi vieux que mes fils

Depuis la fondation d'ATCP, nous nous sommes concentrés principalement sur les traitements, avec l'espoir d'un remède, mais il paraissait toujours si loin. Et pourtant aujourd'hui, nous sommes là, sur le point de dépasser un simple traitement symptomatique pour potentiellement donner une vie entière, normale et saine à quelques-uns d'abord, puis, espérons-le, à beaucoup plus d'enfants nés avec l'AT. Je vous suis tellement reconnaissant d'avoir déjà soutenu la recherche qui nous a menés jusqu'ici.

Pour faire de la prochaine étape une réalité, le projet A-T Children devra dépenser 1,4 million de dollars au cours des douze prochains mois. S'il vous plaît, s'il vous plaît envisagez de rejoindre Vicki et moi en faisant un don spécial pour cette initiative.

Bien à vous,

Brad Margus
Président bénévole et fondateur"

 17 avril 2020

Salut à tous,

J'espère que vous et votre famille vous portez bien et que vous restez en sécurité. Alors que la pandémie de COVID-19 a changé notre monde, je voulais vous faire savoir que notre essai de thérapie génique ASO pour l'AT - que vous avez aidé à rendre possible - ne s'est pas arrêté. Il se poursuit, apportant de l'espoir à de nombreuses familles AT dans le monde.

Des chercheurs et des cliniciens à la volonté inébranlable, héroïques, dirigés par le Dr Timothy Yu du Boston Children Hospital, ont tout fait pour que cet essai continue, pour nous ! Même dans un environnement où presque tous les autres essais cliniques, y compris ceux parrainés par d’énormes sociétés pharmaceutiques, sont interrompus !

Ipek, la petite fille atteinte d'AT que nous traitons, a maintenant reçu six injections du composé d'oligonucléotide antisens conçu sur mesure dans son liquide céphalo-rachidien, où nous pensons qu'il se rend jusqu'à son cerveau. Les premières doses étaient très faibles mais ont augmenté à chaque traitement. Il y a trois semaines, sa dose a atteint avec succès le premier palier que nous visions, sans effets secondaires pendant la phase «d'escalade». Au cours de cette phase, les tests de sécurité se sont tous bien déroulés, et nous avons été ravis de voir qu'elle n'a eu aucun effet secondaire.

Dans deux semaines - juste au moment où l'impact de COVID-19 sur la ville de Boston devrait culminer - Ipek recevra une autre dose identique, poursuivant la «phase de chargement», pendant laquelle son équipe surveille attentivement les niveaux de molécule active dans l'espoir qu'il y en ait assez pour donner aux cellules de son cervelet la meilleure chance de corriger leur mutation, fabriquer une protéine ATM viable et restaurer leur fonctionnement.

Outre ses visites à l'hôpital pour les injections, la famille d'Ipek reste à la maison en isolement et se fait livrer sa nourriture. Sa mère et son père perçoivent favorablement les effets des traitements, mais - surtout parce qu'Ipek est encore très jeune - il est trop tôt pour que nous puissions conclure quoi que ce soit sur l'efficacité avant que plus de temps ne soit passé.

La bonne nouvelle est que ni le COVID-19 ni les effets secondaires n'ont arrêté cet essai clinique! Encore une fois, merci beaucoup pour votre soutien et vos encouragements.

Bonne chance,

Brad Margus

L' AT, c'est quoi?

L'ataxie télangiectasie (AT) est une maladie rare, neurodégénérative et immunodépressive, maladie héréditaire qui affecte de nombreuses parties du corps et provoque de graves incapacités... SUITE

La recherche

La recherche sur le gène ATM en France et dans le monde. Comment combattre une maladie comme l'ataxie télangiectasie? Les projets scientifiques d'AT Europe.

Carte des soignants

La carte de tous les soignants proches de l'AT en France (DOM-TOM compris), avec les centres de compétences de nos réseaux partenaires CEREDIH et NEUROGENE et les soignants, médecins et paramédicaux, indiqués par les familles.

Agenda

 
Sur l'Etape du Tour 2014!
Sur la course Vertigo en 2013 et 2014!
1km parcouru sur un tapis=1€! (pendant 2 jours en 2015)
Sur la course Vertigo en 2013 et 2014!
Pour les Foulées du Tertre depuis 2012!
1€ par contrat de vente en 2015 (>1000)!

Organisez votre évènement!

Sports

Fêtes et spectacles

Stands et ventes

Règles et conseils

Réseau ATEurope

         
 
Mot de passe perdu   S'enregistrer  

Guides

Urgences (Fr)

En cas d'urgence en France, présentez tout de suite cette fiche au médecin (élaboration coordonnée par Orphanet).

Urgences (US)

En cas d'urgence dans un pays non francophone, c'est cette fiche qu'il faut présenter au médecin ( site de l'association américaine ATCP).

Au diagnostic

Un petit guide pour faire face à l'annonce de la maladie.

Toutes les références

Tous les guides parus sur l'AT dans le monde.

Etudes ouvertes aux familles

CEREDIH

La base de données française tenue par le CEREDIH, partenaire privilégié d'ATEurope, renferme probablement les données médicales les plus complètes au monde et toutes les mutations génétiques des personnes françaises atteintes d'AT. Parlez-en à vos médecins!

La base de données française

CURIE

Dans le cadre de la recherche d'un lien entre cancer du sein et gène ATM, l'étude CoF-AT de l'institut Curie rassemble des données sur les femmes hétérozygotes pour ce gène, c'est-à-dire porteuses saines d'une copie déficiente du gène comme peuvent l'être les mamans des enfants atteints d'AT et d'autres membres de leur famille. Faites-vous connaître!

Étude CoF-AT
de
l'institut Curie

Global AT family data project

ATCP aux USA vient de mettre en place une base de données mondiale liée à l'AT. Complémentaire de celle du CEREDIH, elle permet aux familles concernées de transmettre des données qui n'étaient pas recueillies jusque là, comme les imageries de type IRM ou scanner ou des informations liées aux aptitudes, au comportement ou encore à l'alimentation, etc. Parallèlement, un programme de recueil de 500 génomes complets est mis en place. Vous pouvez participer!

La base mondiale des autres données

Copyright © 2020 ATEurope - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public